Le principe d’égalité dans les débats sur la sécurité sociale au sein du Bureau international du travail (1970 – 2000)

Les Organisations internationales jouent un rôle prédominant dans l’élaboration des normes internationales dans le champ de la sécurité sociale. Elles contribuent ainsi à la construction de problématiques sociales. À partir de la fin des années 1970, la question de l’égalité entre femmes et hommes commence à traverser les débats internationaux en matière de sécurité sociale. Notre contribution s’intéressera tout particulièrement au rôle de l’Organisation internationale du travail (OIT) dans l’implémentation à l’échelle internationale des standards d’égalité dans la sécurité sociale. Nous verrons que si au sein du service Sécurité sociale du Bureau international du travail (BIT) la question de l’égalité en matière de sécurité sociale est évoquée à la fin des années 1970, cela prendra deux décennies avant que la question s’impose comme un point prioritaire à l’agenda de l’organisation. Nous discuterons les raisons de ce long processus, en questionnant le rôle des divers acteurs et actrices impliquées. Nous nous intéresserons tout particulièrement à analyser les normes d’égalité qui ressortent de ces débats et initiatives internationales. Que retrouve-t-on des discours et revendications féministes de la Deuxième vague ? Dans quelle mesure ces débats internationaux autour de la place des femmes dans la sécurité sociale reflètent-ils et participent-ils au processus d’institutionnalisation d’une certaine politique égalitaire ? À travers l’analyse des débats qui se dégagent des archives de l’OIT autour de la place des femmes dans la sécurité sociale, nous nous intéressons – dans une perspective socio-historique et de genre – à la genèse des nouvelles normes égalitaires entre les hommes et les femmes.

Intervenant-e