Le corps vulnérable au XVIIIe siècle (titre provisoire)

Cet exposé souhaite étudier les contours du corps politique au prisme de la corporalité des individus, en s’interrogeant par exemple sur les catégorisations des humains à partir de critères physiques. On pense ici à la manière dont le corps des individus participe, au 18e siècle, de l’établissement des catégories vulnérabilisées par leurs différences physiques.

Intervenant-e