Richesse et pauvreté chez Salvien de Marseille (5e siècle), entre devoirs des individus et idéal ecclésial

Salvien de Marseille (5e siècle) est connu surtout pour son De gubernatione Dei, dans lequel il dresse un tableau sombre de la société romaine de son temps au moment où les peuples germaniques traversent et s’installent dans les provinces de l’empire d’Occident. Dans cet ouvrage comme dans d’autres de ses écrits, Salvien s’étend longuement sur le contraste séparant les riches et les pauvres, et donc sur le bon usage des biens matériels, que ce soit dans le rapport à Dieu ou dans celui avec les autres. Ce thème est central dans les Livres de Timothée à l’Eglise (« Ad ecclesiam »). C’est d’ailleurs là qu’il cite explicitement le modèle de la première communauté chrétienne de Jérusalem décrite dans Ac 4, 32. L’exposé visera donc à éclaircir la pensée de Salvien sur le sujet, et à la situer dans son contexte historique.

Intervenant-e