Les riches et les puissants en Suisse (1990-2015)

L’objectif de ce papier est de comparer les profils sociologiques de deux groupes – les 300 plus riches selon le classement de Bilan et les dirigeants des 110 plus grandes entreprises – en Suisse à quatre dates (1990, 2000, 2010 et 2015).

Trois thèmes centraux seront abordés :

- Est-ce que, en termes de membres et de profils, ces deux groupes sont distincts ou constate-t-on des recoupements ?

- Comment évoluent ces deux groupes au cours de la période marquée par une accélération de la globalisation et de la financiarisation et par un accroissement des inégalités ?

- Où résident ces personnes ? Est-ce qu’elles habitent majoritairement dans les grandes villes telles que Zurich, Genève ou Bâle ou préfèrent-elles les cantons offrant des avantages fiscaux ?

Notre ambition est de lier deux courants de la littérature qui ne dialoguent pas entre eux alors même qu’ils ont des objets assez similaires : la littérature qui s’intéresse aux riches, aux inégalités de revenus d’une part et celle qui s’intéresse aux puissants, aux élites occupant des fonctions de pouvoir d’autre part.

Intervenant-e