Le spectre du luxe dans l’Europe du XVIIIe siècle

À l’époque moderne comme aujourd’hui, l’accumulation des richesses et les inégalités qui en découlent sont source de vifs débats. Si en ce début de XXIe siècle cette problématique est thématisée par le conflit entre le 1% des plus riches et le restant 99% de la population, au XVIIIe siècle la discussion se joue autour du thème du luxe. Ce dernier, loin d’être réduit à des pratiques de consommation individuelles ou à un phénomène économique, est considéré par les auteurs du temps comme une question morale et politique primordiale.

Confrontés aux profondes transformations économiques qui ont lieu en Europe à cette époque, les réformateurs des Lumières discutent de la manière la plus appropriée d’en tirer les plus grands bénéfices et d’en neutraliser les conséquences négatives, dont le luxe est considéré comme le principal représentant. Le débat qui en découle est extrêmement riche, en particulier en raison de sa double dimension internationale et locale. En effet, les arguments débattus à l’échelle européenne puisent leurs racines dans les expériences concrètes vécues dans les différentes régions du continent. Malgré cette complexité, il est possible d’identifier deux fronts principaux sur lesquels se joue ce débat. Le premier oppose ceux qui rejettent les transformations économiques en cours – et qui aspirent au retour à un mode de vie plus modeste basé sur des idéaux chrétiens ou de la tradition républicaine classique – à ceux qui défendent les bénéfices publics apportés par l’économie moderne et par le luxe. Le deuxième front concerne la manière de rendre politiquement et moralement viable l’économie moderne, et oppose, en grandes lignes, ceux favorables et ceux contraires à une réglementation du luxe.

Dans ce panel, des études de cas seront confrontées et mises en relation dans le but de tester la portée européenne des arguments qui sont mobilisés au XVIIIe siècle autour de la question du luxe. En particulier, il sera question d’analyser les discussions autour des problèmes moraux posés par la transition à une économie moderne et les variations dans leurs déclinaisons en fonction des différents contextes nationaux ou régionaux.

Verantwortung