La participation aux Journées d'histoire est gratuite pour les membres de la SSH. Plus d'informations sur l'affiliation à la SSH ici.

L’hiver en haute montagne. Nature, savoirs, techniques et ressources (XVIe-XXe siècles)

Une saison plus que toute autre met à dure épreuve la relation homme-nature: l’hiver. Froid, neige, glace et obscurité rendent la vie quotidienne particulièrement difficile et obligent les êtres humains à constamment trouver des solutions, aussi bien techniques que sociales, pour composer avec la «mauvaise saison», s’étendant, en altitude, bien au-delà de ses quatre mois officiels. La haute montagne est un laboratoire privilégié pour l’étude de la nature et des conditions de vie dans un environnement extrême (Felsch, Laborlandschaften. Physiologische Alpenreisen im 19. Jahrhundert 2007) et, dans ce sens, l’hiver constitue un objet d’histoire à part entière, qui mérite d’être traité en questionnant une série d'«images stéréotypées qui encombre nos imaginaires» (Walter, Hiver. Histoire d’une saison 2014).

Le thème est abordé en se focalisant sur la longue durée du XVIe-XXe siècles, du Petit Âge glaciaire à l’Anthropocène. Le panel entend conférer une profondeur historique à l’étude des conditions des vie en haute montagne pendant l’hiver et, par conséquent, à historiciser le rapport changeant entre homme et nature dans une période de l’année particulièrement délicate à cet égard.

Quatre axes de recherche sont suggérés: nature, savoirs/culture, techniques/infrastructures et ressources. Ces axes se complètent et s’imbriquent mutuellement dans le but de favoriser une réflexion originale et multifocale, tant sur la thématique spécifique du panel que sur celle, plus générale, des Sixièmes Journées suisses d’histoire.

Dans le volet consacré à la nature, on pourra aborder des thèmes tels que la conformation physique variable de la haute montagne à travers le monde, le froid, la neige, la glace, l’obscurité et l’isolement. Quant aux savoirs, et à la culture plus en général, il sera question des études scientifiques menées sur ce milieu naturel, mais également de connaissances découlant de la tradition et/ou de l’expérience religieuse. Dans l’axe de recherche consacré aux techniques, différentes thématiques sont susceptibles d’être traitées, comme l’aménagement des infrastructures liées à la viabilité (chemins, routes, ponts), la prévention des risques et l’action en cas de catastrophes naturelles. Enfin, il convient de considérer la gestion des ressources, un domaine crucial dans la lutte séculaire entreprise par les êtres humains afin de permettre la vie en altitude pendant la saison froide. Ce panel se veut aussi une contribution à la réflexion sur des thématiques très actuelles, telles que le climat, la durabilité, les catastrophes naturelles, la mobilité et la gestion des ressources.

Responsabilité

Commentaire

Intervenant-e-s

Interventions