Écoles et formations professionnelles pour les enfants migrants dans la Suisse de l’après-guerre: le débat dans les milieux associatifs italiens

Entre les années 1950 et 1970, des centaines de milliers d'enfants d'émigré-e-s issu-e-s des pays du sud de l'Europe ont posé, pour la première fois, le problème de l'insertion massive d'enfants étrangers dans les écoles publiques françaises, britanniques, suisses et allemandes. Ma présentation focalisera sur le cas suisse et sur les émigré-e-s italien-ne-s et montrera comment la question de leur insertion dans les écoles et les cours de formation professionnelle dépendait de plusieurs facteurs: d’une part, elle résultait des politiques prises par les États ainsi que de la position sur le marché du travail des migrant-e-s et à laquelle leurs enfants pouvaient aspirer. Et d’autre part, elle découlait du rôle joué par les syndicats et les associations de protection et d'autodéfense des migrant-e-s qui avaient du reste développé un vif débat sur ce sujet.

ReferentIn